mardi 17 juillet 2018

YEEESSSSSS !!!!







Oui,oui,oui,je sais:c'est facile,pas trop original et pas très taurin.Mais on ne peut passer sous silence l'exploit réalisé en Russie par nos tricolores qui du coup accrochent une seconde étoile sur leurs maillots.
Cette coupe du monde nous ayant un peu occupé et l'actualité de Marco étant,pour le moment,calme expliquent pourquoi le blog tournait au ralenti.
Pour Marc,pas de tienta prévue du fait de la chaleur régnant sur l'Espagne.Par contre,bonne nouvelle,3 festivals et 1 voire 2 corridas seront au programme,du matador Nîmois, entre mi août et début septembre.Marc multiplie les contacts pour fouler le sable d'une plaza de toros importante.Il reste à attendre et à espérer qu'il puisse y faire le paseo.

lundi 2 juillet 2018

UN DIMANCHE A GIMONT.




 Organisées,de main de maitre,par Jaime Gonzales et son équipe de "La Montera",ces douzième rencontres musicales et taurines se sont déroulées ce weekend.Gastronomie,musique,tienta et becerrada étaient au programme du dimanche.Lors de la tienta matinale Marc,M.Savalli,C.Ortiz et El Rafi ont torée 4 vaches du "Camino de Santiago",un des deux fers du Gersois Jean Louis Darré.
Marc a touché une vache colorada et chorreada,d'origine Marquis de Domecq,noblote qui malheureusement à vite fait preuve de faiblesse.Belle réception à la cape par d'amples véroniques.Au cheval,la vache ne se livre pas.Marc attaque sa faena par d’élégants doblones,avant de continuer par de courtes séries de naturelles et de derechazos tout en douceur et techniquement abouties pour économiser au maximum cette astada..Un joli moment de toreo qui nous a fait,presque,oublier la faiblesse de la vache.Marc a pris du plaisir à la toréer,concluant par trois redondos sans rectifier sa position.
Seule la troisième vache fut bonne,mais les quatre toreros ont fait tout leur possible pour laisser une belle impression.
Accueil,apéritif et repas furent  des plus sympathiques.On peut regretter le manque de monde,le foot,la chaleur et d'autres spectacles taurins en sont sûrement la cause.La becerrada de la tarde fut accompagné,à distance,par une douzaine d’imbéciles qui ont perdu leur dimanche à insulter les aficionados qui eux ont répondu en applaudissant fortement et chaleureusement les faenas des trois aspirants toreros. 












samedi 30 juin 2018

TENTADERO DU SOIR.







Les frères Tardieu ont,une nouvelle fois,convié Marc à une tienta dans leur fief de "La Cour des Boeufs". Loulou et Alain avaient prévu trois vaches pour le matador de Nîmes.
Ces astadas se sont montrées fort décevantes face au cheval.Par contre,elles furent assez nobles dans la muleta et se montrèrent intéressantes pour le torero.Du coup,forcement,elles ne furent pas du goût des ganaderos.
Marc prit patiemment et avec beaucoup de recours le rythme de la distraite première,parvenant même à l’améliorer. Avec la seconde,Marc laissât libre cours à son imagination,surtout en seconde partie de faena: redondos,passes en rond et une série assez époustouflante dans la querencia de la vache,à base de granadinas,de bernardinas et de passes d'ornement données dans un terrain réduit.La troisième à l'instar de ses sœurs fut mauvaise face au lancier,mais se refit la cerise dans la muleta de Marco.Celui ci s'employa pour tirer une faena à cette vache qui du s'avouer vaincu.Marc,imposant sa volonté,parvient à mi parcours à lier de bonnes séries sur les deux rives.

mardi 26 juin 2018

GIMONT.


Cette année,encore,Jaime Rodriguez et son équipe de "La Montera" ont invité Marc pour leur tentadero matinal.
Le bétail proviendra des deux fer de jean Louis Darré: "L'Astarac" et "Camino de Santiago"
C'est déjà la douzième édition des Rencontres Musicales et Taurines de Gimont.Un dimanche ,toujours sympathique,dans le Gers.Cette année,les organisateurs ont choisi comme date le premier weekend de juillet.Les années précédentes,ces Rencontres se déroulaient mi septembre.

dimanche 24 juin 2018

CULTURAFICION: LES 20 ANS.

A l'occasion du vingtième anniversaire de leur association "Culturaficion",Vincent Blondeau,et les membres de celle-ci,ont invité Marc et le "Boni" ce weekend.Les deux maestros ont parrainé ces deux journées taurines à Paris.Le programme était riche et varié: Stages de toréo de salon,diner débat,conférence et rencontres avec des aficionados de la capitale Française.Marc et Rafa ont enchanté les aficionados Parisiens.Pédagogie,nombreux conseils,démonstrations de toreo de salon  tant au capote qu'à la muleta,disponibilité et anecdotes souvent croustillantes,les deux toreros ont fait vivre un grand weekend d'aficion à de nombreuses personnes,dans une région,évidemment,peu taurine (elle le fut,à une époque)mais comptant de de bons aficionados.
A l'issue de ces deux journées,bien remplies,Rafael  et Marco furent nommés membres d'honneur de "Culturaficion).
On peut préciser que les deux toreros ont profité de ce séjour Parisien pour visiter le musée du Louvre,les Champs Élysées et puis passer une soirée dans un célèbre cabaret. 


Un reportage photo vidéo de l'association "Culturaficion"devrait suivre.

mercredi 13 juin 2018

HUMOUR.




Après St Martin de Crau et Alès,deux dessins,de Alain Bonhoure, parus dans la revue "Toros"

lundi 11 juin 2018

FIESTA CAMPERA.









Le  "Vomitoire 105",club taurin Nimois,a organisé ce dimanche une journée taurine au "Mas du Sire" à Quissac.La famille Barcelo mène,depuis 2007,une ganaderia créée sur nue base de bétail de Santafé Marton et d'Antonio Palla.A ses débuts l’élevage se trouvait à St Just.En 2011,les Barcelo s'installe au "Mas du Sire"qu'ils transforment et façonnent en une jolie et fonctionnelle finca.Des bêtes de Sanchez Arjona et encore de Santafé Marton viennent renforcer le bétail déjà présent.
Au cours de cette fiesta campera,Marc a touché un novillo de pelage noir,portant le n°70,d'origine Sanchez Arjona.Le novillo s'est montré noblote mais faible.Le diestro l'a économisé au capote et face au cheval dans une légère pique.Le diestro de Nîmes a réussi une faena élégante à mi hauteur,en ne brusquant jamais le Barcelo et en le déplaçant au minimum.Un labeur privilégiant la corne droite car à gauche le novillo se défendait par faiblesse.Des molinetes,trincheraset une pase  de las flores égayèrent cette bonne et intelligente faena.Un recibir un poil en arrière et trois descabellos en finirent avec cet astado.Marc saluant sous une belle ovation.
Un lieu superbe,une belle journée et un bon accueil des membres du "V.105"