dimanche 23 février 2020

OVATION.

Salut pour Marc,cet après midi,lors du festival taurin,sans picador,de Lucena del Puerto.
Devant un novillo noble mais faible de "Virgen Maria" le diestro Nîmois a réalisé une bonne faena essentiellement gauchère.Malheureux en descabellant,Marc a perdu une oreille méritée.

Reseña complète et photos à suivre.

LUCENA DEL PUERTO.






Lucena del Puerto.L'ordre de lidia du festival taurin.
A noter que Marc ne combattra pas "Panuelito" mais "Fanatico" n°66 negro mulato bragado toujours du fer de "Virgen Maria" propriété de Jean Marie Raymond.
Une minute de silence sera respectée à l'issue du  paseo en honneur de Sebastian Borrero "Chamaco II",décédé hier à Huelva.

20 ANS.






Marc débute,aujourd'hui à Lucena del Puerto,sa temporada 2020.Celle de ses 20 ans d'alternative.
Nous espérons que Marc pourra fêter dignement ce bel anniversaire en toréant le plus possible.

Suerte por la tarde,Maestro!!!!!

samedi 22 février 2020

TENTADERO.






Comme annoncé dans un précédent post,Marc a tienté en fin d'après midi.
Un tentadero qui s'est déroulé à "El Serrano"chez notre ami Jean Marie Raymond.
Marc a torée trois vaches des deux fers de la casa: deux de "Virgen Maria" et une de "Santa Ana".
Ces demoiselles sont sorties avec des caractéristiques forts différentes.La première,assez distraite,a mis un certain temps à rompre.Le torero de Nîmes a fait parler toute sa technique pour la toréer.
La seconde fut excellente tout au long de la faena.Tant au capote que dans la muleta,elle fut d'une grande noblesse,chargeant inlassablement avec classe.Marc s'est régalé dans de longues séries de naturelles et de derechazos puissantes et élégantes.Marc a terminé sa faena avec quelques passes ornementales du plus bel effet.Une grande vache,comme on voit très souvent dans cet élevage.La troisième vache ne permit rien.Marc fit le maximum pour lui arracher quelques passes.
Un bon entrainement,pour Marco,avant le festival de demain à Lucena del Puerto.

vendredi 21 février 2020

LUCENA DEL PUERTO EN VUE.

Demain de bonne heure,Marc descend sur Sevilla où l'attend un tentadero.Avant le festival de Lucena,ça tombe bien et le diestro Nîmois est fort satisfait de toucher une paire de vaches pour être fin prêt.  
Le dimanche matin,il restera à Marc 80 kms à faire pour relier Sevilla à Lucena del Puerto.
Nous aurons des news de la tienta dès la fin de celle-ci.



mardi 18 février 2020

LUCENA DEL PUERTO . HISTOIRE/GÉO








Samedi,Marc torée,un festival taurin sans picadores,à Lucena del Puerto.Un petit résumé pour découvrir cette commune.
Lucena del Puerto est une ville Andalouse,de 3500 habitants,de la province de Huelva,à 24 kms au nord-est de celle-ci. Sevilla est à 60 kms à l'est,Le Rocio,village du fameux pèlerinage,est à 36 kms au sud-est et l’Océan Atlantique est à 50 kms plein sud.
Lucena se trouve à la limite du magnifique parc naturel de Doñana.Des vestiges retrouvés,tout autour de cette commune,datent de l'époque Paléolithique.Mais c'est aux Romains,que Lucena doit son essor et son nom qui provient de Lucius.
Lucena produit des tonnes de mûres,framboises,fraises,myrtilles,groseilles,jujubes,goyaves et kakis.Fruits qui sont distribués dans toute l'Espagne.

Les principaux édifices de Lucena sont le couvent "Nuestra Señora de la Luz" datant du 15 ième siècle et l'église "San Vicente Martir" datant,elle,du 16 ième.
Les fêtes patronales se déroulent,fin janvier,en l'honneur de "San Vicente Martir" et le festival taurin permet de récolter des fonds pour la confrérie du même nom.
Rien à dire sur la plaza de toros qui est une portative de grande capacité.




LUCENA DEL PUERTO . LE NOVILLO DE MARC.

Le novillo,que Marc combattra à Lucena del Puerto,provient de la ganaderia "Virgen Maria".
Il se nomme "Panuelito",n°08 et son pelage est noir.

Descriptif de cet élevage:
Propriétaire: Jean Marie Raymond.
Devise: Bleu ciel,blanc,bleu ciel.
Finca: "El Serrano", El Ronquillo.
Ganaderia créée en 2002.Ancienneté: 20.3.2010.
Origine: Juan Pedro Domecq par Victoriano del Rio,Jandilla et Daniel Ruiz.

Jean Marie Raymond et Marc entretiennent de grandes relations d'amitiés depuis fort longtemps.
Le torero Nîmois est certainement celui qui connait le mieux la ganaderia,il est le torero de la casa.
Marc a tienté pratiquement 200 vaches et a combattu ou tienté une grosse trentaine de toros et de novillos des deux fer : "Virgen Maria" et "Santa Ana".