dimanche 31 mai 2020

DANS LE RETRO.






31 mai 1997.Plaza de totos de Villamanta.Quasi plein et grand soleil.
5 novillos de Fernando Peña Catalan et 1 de El Jaral de la Mira,propriété aussi de Fernanado Peña.
Un lot costaud et très armé,donnant du jeu mais vendant chèrement leur peau.
Le début de temporada a bien débuté pour Marc,mais ce jour là il va frapper un grand coup et se mettre dans les meilleures dispositions pour la suite de cette temporada 1997.
Marc a touché deux novillos des deux fers Il va mettre en premier le Peña Catalan.Un novillo qui fut long à rompre,mais une fois dominé il permit une bonne faena au novillero de Nîmes.Marc batailla,au départ puis il trouva le bon rythme et la faena allât à mas. Trois grandes et longues séries de naturelles liées à de profonds pechos trouvèrent écho sur les gradins.Final par quelques manoletinas avant une estocade parfaite en s'engageant à fond.Le novillo attrape Marc spectaculairement mais sans gravité.Deux oreilles indiscutables que Marco promène avec un grand sourire.
Le Jaral de la Mira clôture cette novillada.Un astado costaud,puissant qui va faire parler son origine Baltasar Iban.Porta gayola et véroniques vibrantes de la part d'un Marc déchainé et déterminé.Tercio de piques ou le bicho,en brave,met les reins par deux fois,avant que la cuadrilla ne fasse parler son expérience dans le second tercio.Brindis à todos,Marc attaque par doblones puis par des series de droite.Le toro embiste bien mais il faut pas se tromper.Le jeune Français domine son sujet,il donne des séries de passes sur les deux bords pleine d’aplomb et de belle qualité.Une grande faena qui a transmis de l'émotion dans les tendidos.Quand Marc prend l'épée on sent bien que les gens sont avec lui.Grand silence quand Marc s'engage et réussit un coup de canon qui tombe immédiatement l'encasté cornu.Nuée de mouchoirs blancs,quelle pétition,le palco tombe quatre mouchoirs.Trois blancs pour les deux oreilles et la queue et le bleu pour la vuelta al ruedo de ce grand novillo.
Grande ovation pour le Jaral de la Mira et grande ambiance dans les tendidos lors de la vuelta de Marc.
En cette année 1997,Marc ne foulera le sable d'un ruedo Espagnol qu'à une seule reprise mais quel triomphe il avait pegué ce jour là.

DANS LE RETRO.







30 mai 1998.Plaza de toros de Nîmes.Novillada de la feria de Pentecôte.
2/3 d'entrée.Temps couvert et léger vent.
6 novillos de Jandilla.Un encierro très sérieux de présentation.
Le burel d'ouverture "Minitero",n°6 de pelage negro ne permit à Marco qu'une faena en pointillé.Le Jandilla se défendait et le novillero Français ne trouvera,jamais la solution.Quelques passes isolées avant une belle série de derechazos en fin de parcours.Deux pinchazos et une 1/2 lame concluante  permirent à Marc un salut chaleureux.
Le quatrième astado,n° 113 un noir aussi,"Encaprichado"était de belle présentation mais il fut le faiblard de la tarde.Marc prit la peine de le ménager dans les deux premiers tercios,mais rien n'y fit.
Il fallait se transformer en infirmier et ce n'était pas vraiment le style de Marco.Il fit avec cette faiblesse du Jandilla mais sa faena ne décollât pas.3/4 de rapière en place et trois descabellos en terminèrent avec cet astado.Nouveau salut pour Marc dont le visage trahissait la grande déception.
Les nombreux adhérent(e)s de son CT étaient,heureusement,présents à la fin de la novillada pour le réconforter.

vendredi 29 mai 2020

SAMADET SUITE.

https://corridasi.com/2020/05/28/le-festival-de-samadet-au-benefice-des-ganaderos-francais/

Ci-dessus l'article de Pierre Vidal,sur le site taurin "Corrida Si".



SAMADET.


 Comuniqué de la peña "Al Violin" et de Marc concernant le festival qui se déroulera le 25 octobre.

 
"Cette année, la peña et Marc Serrano ont décidé d’organiser le festival caritatif au profit de deux associations.
Tout d’abord pour l’Association de Pédiatrie et de Puériculture Hospitalière Montoise - APPHM. Association qui œuvre auprès des enfants hospitalisés. Le festival lui est dédié depuis maintenant 4 ans.
Ensuite, compte tenu de la situation critique des ganaderos français. Nous avons souhaité les aider, à notre échelle, au travers de l’association Toros De France.
Les bénéfices de la journée seront donc remis à ces deux associations, de façon égale.
Nous comptons sur votre présence, en espérant, d’ici là, que les restrictions sanitaires ne soient qu’un lointain souvenir.
TOUS À SAMADET LE 25 OCTOBRE !!"

Serge Dupouy pdt de la peña "Al Violin" et Marc Serrano.

Programme complet:

- Matin,randonnée pédestre et capea dans les arènes.
- Repas Gascon.
- Après midi,festival taurin avec 6 matadors et 6 novillos ou toros.

Tous les acteurs,toreros,cuadrillas,cavalerie et ganaderos participeront bénévolement.

 

jeudi 28 mai 2020

DANS LE RETRO.

28 mai 1995.Plaza de toros de Alès.Novillada non piquée de la feria.1/3 entrée et grand soleil.
4 becerros de Robert Margé.Un lot,bien présenté,donnant du jeu.
Le premier eral est costaud.Il fut noble pour le torero.Marc lui donnât de la distance et le toréât de belle façon.Les muletazos sur les deux rives furent de bon niveau.L'oreille convoitée s’envola à l'épée.
Le dernier de la matinée ,au joli pelage sardo,fut maniable.Marco en profitant pour l'embarquer dans une faena,essentiellement,gauchère,la corne droite se montrant plus délicate.Le becerriste Nîmois va démontrer toute son envie et il va terminé son ouvrage par des redondos,des molinetes et des manoletinas.Estocade contraire complétée de deux descabellos.Marc coupe une belle oreille,la seule de la course.


samedi 23 mai 2020

DANS LE RETRO.











 





Cette corrida d'ouverture,de la Pentecôte Nîmoise 2007,nous a offert quelques particularités.Cette course,en hommage à Nimeño II,a vu défiler au paseo six matadors Français.M.Lagravère a confirmé son alternative à Nîmes des mains de M.de Nîmes et comme témoins: S.Soto,Marc,J.Lescarret et J.Veyrunes.Pas commun,non.
 23 mai 2007.Plaza de toros de Nîmes.Première corrida de la feria de Pentecôte.
1/2entrée avec une température agréable.
6 toros de "Torrenueva" propriété de Miguel Fernandez Guillén.Un lot fort bien présenté et maniable en général.C'était la première corrida pour ce fer d'origine Cebada Gago.
Pour cette corrida,en forme de quitte ou double,Marc étrennait un somptueux traje de luces blanc et or,tout neuf.
Le sorteo a attribué,au torero Nîmois, "Deseable",un colorado n°15,pesant 465 kgs et né en janvier 2003.Un bicho bien fait qui va monter caste et bonne noblesse.
Marc s'agenouille à la porte du toril pour une superbe porta gayola et il enchaine avec deux largas de rodillas.Une série de véroniques allurées et une rebolera en terminent avec ce très bon toreo de cape. Deux grandes piques à charge de J.Monnier,entrecoupées d'un quite,de Marc, par chicuelinas marchées.Second tercio rapide et correct.Marc brinde à todos.Il est tout de suite dans le bon sitio et on le sent très impliqué,désirant faire les choses bien.Les premiers muletazos droitiers prennent la mesure du toro.Celui-ci embiste bien et Marc en profite à fond dans des naturelles pures et relâchées liées à de profonds pechos.Une faena pleine de classe.Marc prend l'épée,place quatre manoletinas,et s’engage avec grande décision.L’énorme coup d'épée roule le bon cornu sin puntilla.Grosse pétition et Marc coupe une belle oreille (pétition de la seconde). Applaudissement pour le brave "Deseable" et grande ovation pour un Marc,rayonnant,qui profite de ce moment dans une lente vuelta.