lundi 24 septembre 2018

TIENTA DU DIMANCHE EN PHOTOS.










Rafael "Boni" devant son toro.




Marco devant la première vache.



 




Marco devant son toro.

 

TIENTA DU DIMANCHE : LA VERONIQUE.







Dany et Benjamin Banzé ont invité Marc,"Boni" et José Manrubia à tienter leur bétail du fer de "La Véronique".
A la tour d'Anglas,l'ancienne propriété de Jean Laffont,les ganaderos avaient enfermé 2 vaches et 2 toros.
La première vache,photos du haut,fut noble mais faible.Marc se muât en infirmier.Il le fit avec énormément d’élégance en s’évertuant à économiser la becerra grâce à de courtes séries,à mi hauteur, sur les deux bords.




Le premier toro,photos du haut,fut torée par Rafael  Perea "Boni".Ce fut un bon bicho.Rafa l’accueillit par de belles véroniques,la demie,une chicuelina de gala et une rebolera.Une bonne pique.La faena fut agréable,l'ancien matador parsemant son ouvrage de gestes de classe.Ce fut plus facile sur la corne droite,la gauche étant moins fréquentable.La faena ne baissât jamais de rythme.Rafa se prépare pour un événement,que vous pouvez aisément deviner.Il le fait avec grand sérieux et il tient à être prêt.







Le second toro,photos du haut,fut donc torée par Marco.Un toro faible,lui aussi,que le maestro Nîmois ne fit pas piquer,voyant rapidement les conditions de celui-ci dans les plis de son capote.Comme pour la vache,Marc toréa à mi hauteur sans jamais brusquer le bicho et surtout en l'économisant.A base de courtes séries sur les deux rives,avec lenteur,élégance et patience,Marc parvint à tirer quelques bonnes passes.Hélas,comme prévu le toro durât peu.Marc fit le maximum avec efficacité et professionnalisme.

A noter que José Manrubia touchât,en dernier,une très bonne vache.

Pour Marc,prochain tentadero,ce weekend en Andalousie et il devrait, cette semaine,dévoilé le cartel du festival taurin de Samadet.


TIENTA DU SAMEDI EN PHOTOS.














Marc et Rafa face à la première vache du fer de "El Campo".
Vous l'aurez compris,nous n'avons pas de photos de la seconde.

TIENTA DU SAMEDI : EL CAMPO.








Samedi matin,Virgil Alexandre propriétaire du fer "El Campo",avait invité Marc et Rafa "Boni" à tienter deux vaches.
La première fut une grande becerra.Une jolie grise bien dans le type de son encaste Barcial,elle se grandit au fur et à mesure de la faena.Cette vache prit un grand nombre de passes,faisant parler sa classe et chargeant avec grande et bonne noblesse.Marc lui prit rapidement le rythme,ne le relâchant jamais. Une grande faena dans laquelle Marc fit ressortir,avec sérieux,les belles qualités de la demoiselle.Quand au "Boni", il lui distilla quelques passes fort inspirées.C'était une bonne vache,mais il fallait la toréer,pas lui faire des passes...
Quel talent chez Marc,dans ces tentaderos,pour faire "voir" les vaches.


Changement de ton avec la seconde,d'origine Marquis de Domecq.Elle a du faire "850 fois" le tour de la placita sans jamais s’arrêter !!! Un comportement rarement vu.Le pidador a tout tenté,dans tous les terrains,Marc et Rafa ont fait de même mais rien n'y fit.Il ne restait plus qu'à rentrer cette mauvaise coucheuse,au grand dam du ganadero.

dimanche 23 septembre 2018

WEEKEND TAURIN.

Ce soir,ou demain matin,mise en ligne,reseñas et photos, des deux tentaderos que Marc,accompagné du "Boni",aura torée hier après midi et ce matin.

Ce weekend,Marc était donc sur Nîmes,d'abord pour voir au campo les toros pour Samadet et du coup il a pu faire d'une pierre deux coups en tientant hier et aujourd'hui.

mercredi 19 septembre 2018

SAMADET.



Le 4 novembre prochain aura lieu,dans les arènes de Samadet,la troisième édition du festival taurin au profit du service de pédiatrie de l’hôpital de Mont de Marsan.

Marc a pratiquement bouclé le cartel.Je peux d'ores et déjà vous dire qu'il y aura du lourd,du très lourd même, parmi les maestros présents....Un peu de patience,l'annonce devrait se faire dans les prochains jours.

mardi 18 septembre 2018

BARBASTRO, TOUJOURS.


Un nouvel article sur la corrida de Barbastro. A découvrir sur le blog Cositas de Toros,sous la plume et les photos de Gilbert Lamarque et de Christian Dijols.


 Cliquer ici !!!!

vendredi 14 septembre 2018

BARBASTRO, ENCORE.

A découvrir,en cliquant sur le lien ci-dessus,un nouvel article sur Barbastro.Sur le site Toro Bravo,Christophe Dumont et Cathy Philibert,qui étaient présents dans la cité Aragonaise,nous livre un compte rendu court mais très intéressant sur la corrida de samedi dernier à Barbastro.

Cliquez ici !!!!

mercredi 12 septembre 2018

BARBASTRO, EN PHOTOS.










Marc devant "Tondillero",son second toro,auquel il a coupé une oreille.

BARBASTRO, EN PHOTOS.













Barbastro.
L'actuacion de Marc face à "Boteviejo" son premier toro du "Camino de Santiago".



BARBASTRO PAR PIERRE VIDAL.


 Le journaliste taurin Pierre Vidal,du site Corrida.Si,était à Barbastro,samedi dernier.

Pour lire son article,voir le lien ci-dessous.




Cliquez ici !!!

lundi 10 septembre 2018

BARBASTRO. LA RESEÑA.






Plaza de toros de Barbastro.Plus de 3/4 d'entrée sous une température idéale.
Le premier de Marc "Boteviejo" est un negro bien roule,bas et d'armure ouverte.Marc le réceptionne par une larga de rodillas suivie d'un bon enchaînement  de véroniques.Une seule pique suffit avant un second tercio correct.Brindis à todos et début par doblones de réglage et une série de derechazos.Le toro est noblote mais faible.Marc s'adapte aux conditions du toro et le torée posément à base de séries sur les deux rives.Des molinetes concluent la faena.Une voire deux oreilles peuvent tomber car les tendidos ont apprecié et encouragé Marc.Hélas,deux pinchazos et un descabello font perdre tout espoir de trophées.
Le second bicho est un très serieux colorado,lourd et très armé.Il se nomme "Tondillero". Sur le premier lance de capote,il change sa course et vient fortement accroché Marco.Affolement,panique dans le callejon et dans les gradins,tout le monde pense au pire.Marc se relève il est secoué mais reprend vite ses esprits et enchaîne six bonnes véroniques et une demie qui porte sur le public.
Deux rencontres avec la cavalerie,les banderilleros sont rapides et Marc brinde,encore à todos.
Le diestro attaque sa faena à droite,avec un peu de retenue,on le sent un peu sur la réserve.Au fur et à mesure,Marc se relâche pleinement et il réussit deux superbes séries de naturelles,en "montant" sur le toro,qui déclenchent les olés.Un silence de plomb puis de la deception quand Marc pinche son premier coup d'épée.On sent les tendidos avec Marco.Celui-ci s'engage à fond derrière son épée et place un extraordinaire estoconazo en pleine croix qui couche rapidement le cornu.Grosse pétition et le président tombe le mouchoir.Un appendice des plus mérités pour Marc qui est tout sourire pendant une vuelta chaleureusement fêtée avec remise de cadeaux (Vins,foulard etc..)

Encore une sortie positive pour Marc,malgré la petite déception de na pas avoir coupé au premier.
Voilà un matador qui mériterait beaucoup plus d'attention....

Plus de 300 français garnissaient les gradins de Barbastros:des Gersois,des Landais, et un gros contingent de Gardois.
Sur la photo du haut,les gradins,datant du 19ième siècle,sont vides par mesure de sécurité.
Nous allons contacter les photographes présents pour récupérer d'autres clichés.